La Drone Champions League revient à Bruxelles les 21 et 22 septembre. L’accès est gratuit pour le public.

Le jardin de l’Albertine, la place du Grand Sablon, la Place Royale et un peu plus loin, la Grand Place entourent le Mont des Arts, à Bruxelles, la capitale belge. Du 21 au 22 septembre 2018, pour la deuxième fois, vous pourrez assister à un spectacle nocturne inédit. La Drone Champions League (DCL) viendra au cœur de Bruxelles pour un spectacle passionnant et extraordinaire : des courses de drones.

La DCL est la première série « Live » de courses pour drones. Avec huit équipes internationales, 32 parmi les meilleurs pilotes de drones du monde s’affronteront et tenteront de piloter leurs drones sur un parcours passionnant. Après les manches sur les Champs-Élysées à Paris devant plus de 180 000 personnes ou sur la Grande Muraille de Chine près de Pékin, l’historique Mont des Arts à Bruxelles servira de décor à la course. « Nous sommes très heureux de faire venir DCL à Bruxelles pour la deuxième fois. Après 2017, la capitale de la Belgique sera à nouveau au centre de courses nocturnes spectaculaires au cours desquelles les pilotes de huit équipes internationales s’affronteront à grande vitesse » déclare Herbert Weirather, fondateur de DCL. Les spectateurs peuvent s’attendre à deux journées passionnantes, les 21 et 22 septembre, et ils pourront également essayer des drones eux-mêmes et obtenir les conseils d’experts. Bruxelles marque le quatrième rendez-vous de DCL pour la saison 2018, après le Parc Olympique de Munich (23/24 juin), les arènes de Madrid (4/5 juillet) et la Grande Muraille de Chine (9/10 août). Quant au Champion 2018, il devrait être sacré à Raperswil-Jona en Suisse (11/13 octobre). Toutes les courses de DCL sont diffusées en direct à la télévision et dans 100 pays à travers le monde. Visitez DCLaero.com.

Calendrier des courses du 21 au 22 septembre
Qualifications : 14h00 à 17h00
Courses : 19h00 à 22h00

 

A propos de DCL

« Sentiment de liberté, vue unique du monde depuis les airs et adrénaline qui envahit votre corps au fur et à mesure de votre décollage » : la plus grande passion de Herbert “Herb” Weirather fondateur de DCL (30 ans) est de voler. En plus des avions de sport, il adore également les drones : « Les drones ne sont pas seulement des engins bon marché, ils sont aussi relativement faciles à manipuler. Lorsque vous les utilisez avec un appareil photo et des lunettes FPV (Flight per view), vous avez l’impression de voler ». Alors que beaucoup de gens ne voient dans les drones qu’un outil de loisirs, d’autres considèrent la discipline comme un véritable sport.

En 2016, Herbert a lancé la Drone Champions League (DCL) pour renforcer les courses de drones dans le monde. La DCL est le premier championnat au monde retransmettant en direct des courses de drones. Au sein des équipes internationales DCL, les meilleurs pilotes de drones s’affrontent sur des circuits hyper rapides, aux commandes de drones qu’ils ont eux-mêmes conçus.

Un sport pour spectateurs : la Drone Champions League propose des événements en direct et dans des endroits inhabituels tels que la Grande Muraille de Chine. Les courses de la Ligue des Champions Drone ont eu lieu jusqu’à présent en Allemagne, en France, en Belgique, en Roumanie, au Liechtenstein, en Suisse et plus récemment en Espagne et en Chine. « Nous ne voulons pas organiser des courses dans des entrepôts stériles, mais plutôt créer une expérience que, ni les pilotes, ni les spectateurs oublieront », déclare Herbert. C’est une expérience formidable pour des personnes de tous âges, de voir les drones se jouer d’une grande variété d’obstacles et se battre pour la victoire. Pour augmenter encore l’excitation, pendant les courses, la DCL s’appuie sur des commentateurs qui rendent ces joutes aériennes encore plus passionnantes pour les spectateurs. Les fans peuvent suivre les courses non seulement sur place, mais aussi via des flux sur Internet (Facebook live) ou des émissions en direct sur des chaînes de télévision internationales (en Allemagne sur Sport1), ceci dans plus de 100 pays. Dans l’ensemble, chaque course attire des centaines de milliers de spectateurs sur une grande variété de chaînes. « De nombreuses personnes à travers le monde apprécient DCL car nous combinons les dernières technologies telles que les drones, la réalité virtuelle et les sports électroniques avec la tradition millénaire de la course. Nous pensons donc que dans 20 ans, les sports électroniques, et notamment les courses de drones, seront aussi bien établis que la Formule 1 ».